• La petite fille qui dansait dans sa tête

    Imprimer

    regina ubanatu.jpgNigéria, 1965. Mary voit le jour dans un hôpital de brousse. A 3 ans, alors que la guerre sévit au Biafra, comme bien des enfants en péril elle est évacuée au Gabon, vers le camp de Sainte-Marie. La malnutrition a fait des dég'ts irréversibles. Mary ne peut plus marcher. Nul ne pense qu'elle pourra s'en tirer. Pourtant, Mary démontre un incroyable appétit de vivre. Et, si elle ne danse que dans sa tête, elle affiche très jeune une personnalité de leader qui impressionne. A 5 ans, elle s'envole vers la France. Après un long séjour dans une institution de l'Orne, une suite d'opérations et des années de rééducation, une nouvelle vie commence à Garches (92) où vit sa famille d'adoption, avec ses frères et soeurs blancs. De sa première enfance, Mary n'a que des souvenirs confus. À 12 ans, elle découvre qu'elle a un autre prénom, que ses père et mère vivent toujours, qu'elle a des frères et soeurs noirs. Dès lors, elle n'a plus qu'un désir : connaître sa famille biologique. Elle fait le voyage et, bouleversée, retrouve tous les siens. Pourtant, malgré la chaleur de l'accueil, elle sent que les années passées loin du pays ont fait d'elle une étrangère...