• Le handicap et l’état de santé, premières causes de discrimination en France selon le rapport annuel du Défenseur des droits

    Blog, APF, Association, Délégation, Délégation de Grenoble, Antenne de Vienne, Ressources, Manifestation, ni Pauvre, ni Soumis, Grenoble, 38, Handicap, Handicapé, Personne Handicapée, Isère, Avenue Marcelin Berthelot, social, Association des Paralysés de France, DD38, LoisirsC’est aujourd’hui que le Défenseur des droits, Dominique Baudis, rend public son rapport annuel. En 2012, le handicap et l’état de santé ont représenté pour la première fois les premières causes de discrimination en France (25,9 %) dans les réclamations qu’il a enregistrées. Les difficultés liées à l’origine passent en deuxième position (22,5 %).

    En ce qui concerne le handicap, ce sont les questions et contestations relatives à l’emploi qui dominent. Mais plutôt les problématiques d’évolution de carrière et de maintien dans l’emploi que celles du recrutement comme auparavant. Arrivent ensuite les biens et services, le logement, les services publics et l’éducation. « Cette augmentation des saisines dans le domaine du handicap s’explique selon moi par le fait que les associations de personnes handicapées ont bien sensibilisé et informé leurs adhérents sur leurs droits et leur possibilité de saisir le Défenseur », analyse Dominique Baudis*. L’augmentation des saisines en matière de santé serait, quant à elle, due à la mise en place d’un numéro dédié du Défenseur des droits facilitant les démarches de recours ainsi qu’à la difficulté récurrente de l’accès au dossier médical.

    Lire la suite

  • Aide à domicile auprès d'enfants en situation de handicap : répondez à l'enquête nationale de l'association Handéo !

    Blog, APF, Association, Délégation, Délégation de Grenoble, Antenne de Vienne, Ressources, Manifestation, ni Pauvre, ni Soumis, Grenoble, 38, Handicap, Handicapé, Personne Handicapée, Isère, Avenue Marcelin Berthelot, social, Association des Paralysés de France, DD38, LoisirsHandéo, association qui a pour but de promouvoir les structures d'aide à domicile à destination des personnes handicapées, réalise actuellement une enquête auprès des parents d’enfant(s) ou adolescent(s) en situation de handicap. Objectif ? Mieux cerner leurs besoins d’aide humaine à domicile.

    Vous êtes parent d’un enfant en situation de handicap ? Si vous acceptez de participer à cette étude, un questionnaire vous sera envoyé directement à votre adresse électronique. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur ce lien : http://efm.sphinxonline.net/mh/handeo/questionnaire.htm. V.DC


    Source : Faire-Face.fr

  • Gite en Ardéche

    ELAE vous propose de découvrir ses gîtes adaptés. Conçus pour l'accueil de personnes à mobilité réduite ou pour toute famille dont l'un des membres présente un handicap moteur.

    Les gîtes bénéficient d'une situation exceptionnelle: cadre champêtre et vue imprenable sur les collines; les cigales berceront votre séjour.

    Le bourg médiéval de Largentière moins d'un kilomètre 500 vous offre toutes les commodités et animations estivales.

    Porte cévenole ou méridionale, à vous de vous laisser tenter par les trésors de la terre ardèchoise.

    Site Internet: elae.fr

     

    Association ELAE

    58 Chemin des mourguettes
    84250 Le Thor
    Tél. 06 07 85 17 52

    reservations@elae.fr

  • Les départements dépensent 6 milliards d’euros pour les personnes handicapées et s’en inquiètent

    Blog, APF, Association, Délégation, Délégation de Grenoble, Antenne de Vienne, Ressources, Manifestation, ni Pauvre, ni Soumis, Grenoble, 38, Handicap, Handicapé, Personne Handicapée, Isère, Avenue Marcelin Berthelot, social, Association des Paralysés de France, DD38, Loisirs+5,1 % en 2012 : les dépenses départementales d’action sociale en faveur des personnes handicapées continuent à croître rapidement selon l’Observatoire de l’action sociale décentralisée (Odas), qui vient de publier son analyse annuelle. Elles atteignent 6,3 milliards d’euros, dont seuls 520 millions sont couverts par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). La charge nette pour les départements, après déduction des apports de l’État, s’élève donc à 5,8 milliards d’euros, soit près du quart de l’ensemble de leurs dépenses nettes d’action sociale, derrière l’aide sociale à l’enfance (28 %) et devant le soutien aux personnes âgées (20 %) ainsi que le RSA (9 %).

    L’hébergement sous contrôle ; la PCH pas encore

    Lire la suite