• Revalorisation du minimum vieillesse et de l'ACS : Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures !

    Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

    Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

    L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence.

    L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

  • Pour les retardataires

    Vous pouvez encore, vous inscrire au repas des adhérents jusqu’à Vendredi 22 Novembre 2013 à 12 h.

    Cliquez ici pour le télécharger

  • Emploi et handicap : Il est urgent d’agir !

    380 000 demandeurs d'emploi en situation de handicap, une augmentation alarmante du nombre de personnes handicapées sans emploi (+60% en 4 ans), 22% de la population active handicapée concernée, autant de chiffres qui montrent qu’il est urgent d’agir !

    Les mesures d'ajustement prises par le gouvernement dans le cadre du Comité interministériel du handicap (CIH) en septembre dernier sont intéressantes mais insuffisantes.

    Lire la suite

  • Réforme des retraites : l’APF attend une réelle justice pour les personnes en situation de handicap !

    Alors que les débats sur le projet de loi visant à garantir l’avenir et la justice du système de retraite débutent aujourd’hui à l’Assemblée nationale, l’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer ses vives inquiétudes concernant la situation des travailleurs en situation de handicap et des proches aidants.

    Si le gouvernement propose l'ouverture de nouveaux droits attendus par des millions de famille, ce projet de loi introduit de nouvelles injustices inadmissibles - gel de la revalorisation des pensions, disparition de la possibilité de recourir au dispositif de retraite anticipée pour les personnes bénéficiaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé -  pour des milliers de personnes en situation de handicap !

    De plus, pour l’APF, les avancées proposées ne prennent pas suffisamment en compte la situation désastreuse des séniors en situation de handicap, tandis que le gel de la revalorisation des pensions va impacter une nouvelle fois les retraites des personnes en situation de handicap lesquelles restent implacablement situées sous le seuil de pauvreté ! L’APF demande que cette nouvelle réforme constitue un signal fort donné aux personnes en situation de handicap pour plus de justice et de considération !

     

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.